Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le topic du réchauffement climatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le topic du réchauffement climatique le Ven 28 Juin 2013 - 9:54

Bruno Saurez

avatar
Admin
Mai 2013: le troisième plus chaud depuis 134 ans

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/06/mai-2013-le-troisi%C3%A8me-plus-chaud-depuis-134-ans.html



Vraiment surprenant pour un Français : le mois de Mai 2013 monte sur le podium des plus chauds depuis 134 ans. C'est ce qu'annonce la NOAA, le service météo et océanographique des Etats-Unis d'Amérique. De quoi souligner que la France, c'est 0,1% de la surface de la Terre, notre nombril, certes, mais un tout petit nombril.

Bref, pendant que nous endurions froids et pluies, la Terre, vue globalement, avait le thermomètre plutôt en haut. Selon les mesures à un mètre au dessus du sol et à la surface des océans, (satellites, bouées, stations météo) analysées par l'équipe de la NOAA, la température moyenne de la planète se situe à 1,19°C au dessus de la moyenne du 20ème siècle (en revanche, les écarts de températures de la carte sont indiqués en référence à la période 1981/2010). Un résultat préliminaire qui peut encore être modifié à la marge lorsque toutes les données auront été traitées. Pour un mois de Mai c'est juste derrière le plus chaud, enregistré en 2010, et pratiquement à égalité avec 1998 et 2005, autres années records. Températures de mai, planète, océans, continents en écart à la moyenne du 20ème siècle.Températures de mai, planète, océans, continents en écart à la moyenne du 20ème siècle.C'est une changement net avec les températures enregistrées depuis Janvier 2013, puisque la période Janvier à Mai ne se situe qu'au 8ème rang des plus chaudes depuis 134 ans, le système de référence de la NOAA.

Les températures océaniques sont marquées par un océan Pacifique tropical toujours en phase neutre de l'oscillation Niño/Niña, avec des eaux plutôt froide à l'est du bassin ocanique. En revanche, on note des températures assez élevées en Atlantique tropical et au nord-est du Pacifique.



Fort contraste entre Norvège et Islande

Le mois de Mai fut contrasté à l'échelle du globe, comme le montre la carte de la NOAA mais surtout de l'Europe à la Sibérie où l'on distingue de gros écarts à la moyenne. Ainsi, la Norvège a enregistré le plus Températures planétaire et hémisphériques moyennes de Mai 2013.Températures planétaire et hémisphériques moyennes de Mai 2013. chaud connu... tandis que l'Islande, pourtant peu éloignée a enregistré un mois plus froid que la moyenne climatologique (1961/1990). Mais aucun mystère la dessous, voir l'explication ici, dans cette note sur notre printemps pourri. En Europe, alors que l'Ouest avait froid, l'Est et la Scandinavie enregistraient des températures exceptionnellement élevées.



Et si vous voulez un record de froid, en voici un qui donne des frissons: à la station scientifique américaine Amundsen-Scott installée en Antarctique au pôle sud, le mois de Mai affiche une moyenne de -62,4°C et deux jours (enfin, jours, là-bas c'est la nuit tout le temps en cette période...) ont cassé le
record de froid connu sur la station Amundsen-Scott à cette période. La station se situe à 2.800 mètres d'altitude ce qui contribue à une température annuelle moyenne de -50 °C. La température la plus froide jamais enregistrée est de -82 °C (la station russe Vostok garde le record avec -89 °C). Le plus chaud relevé à Amundsen-Scott est de -12,3°C, un le 25 décembre 2011.



Voici une autre carte du moi de Mai 2013, celle de l'équipe Columbia University/Goddard space studies de la Nasa (ex-James Hansen car ce dernier est à la retraite). Si la structure générale des écarts de températures régionaux est similaire à celle de la NOAA, l'écart à la moyenne planétaire n'est pas le même, en raison d'une période de référence différente (tout le 20ème siècle pour la NOAA, 1951-1980 pour la Nasa) et de probables écarts de mesure et d'analyse entre les deux systèmes. La carte de la Nasa est plus complète et montre des températures inférieures à la moyenne climatologique en Antarctique, en cohérence avec les records de froid enregistré à la station Amundsen-Scott. Il n'est donc pas impossible que le classement de la NOAA évolue et rétrograde un peu ce mois de Mai.

Et j'ajoute, ce lundi soir, un graphique qui met à jour le site "more figures" de l'équipe de Columbia university et permet de mettre en perspectives ces enregistrements de températures.


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

2 Re: Le topic du réchauffement climatique le Ven 28 Juin 2013 - 11:06

FredS

avatar
Bravo Bruno et merci pour cet article.

Cela démontre bien tout le paradoxe et la complexité du changement climatique.

Certaines hypothèses prévoiraient un ralentissement voire un arrêt du Gulf-Stream, le courant chaud qui réchauffe l'Europe de l'Ouest en venant depuis les Caraïbes. Cela entrainerait une dégringolade des températures pour l'Europe. Certains scientifiques pensent qu'il s'agit d'un élément un peu comparable qui aurait entrainé le "petit age glaciaire" (17ème 19ème siècle). Lors de cette phase les glaciers arrivaient jusqu'au fond de la vallée de Chamonix.

Même si pour certains (anciens scientifiques, politiciens de tous pays etc etc et dont je tairai leur nom par respect) ce réchauffement n'existe pas, les faits, les mesures et les observations sont là. Le réchauffement est bien réel, qu'elle sera son ampleur, difficile à dire. Ce qui est sûr c'est que si on n'inverse pas la machine de toute urgence, la Terre va vers un avenir incertain... Ce qui est a peu près sur, c'est que pour l'instant on s'achemine vers une accentuation des phénomènes importants (sècheresse, vent, canicules, pluies, chutes de neige...)...

Bon j'arrête de jouer les Cassandre et d'être pessimiste et je terminerai par une petite note d'humour:

Une planète discute avec une autre planète :
"-Hooo tu te rends compte, j'ai choppé un mauvais virus !!!

-Ah ?!? Le quel ?

-L'humanité

-Boah t’inquiète pas c'est auto destructeur comme virus"

Désolé pour le trait d'humour noir...

Ou sinon vous avez le chanteur qui disait (enfin qui dit, il est pas mort)

"Terre Terre Terre dans quel état t'erres ?
...
Tu te refais les paupières pour cacher ton cancer..."


_________________
Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Et il y a toujours mon blog... jaiencorerevedailes

3 Re: Le topic du réchauffement climatique le Ven 28 Juin 2013 - 20:40

Christian-calanques

avatar
Bonjour tt le monde.

Le printemps nettement frais sur la France a déclenché dans les courriers des lecteurs et les forums, de nombreuses remarques ironiques de gens incapables de regarder plus loin que le coin de leur rue, sur le thème 'le réchauffement climatique est une arnaque", et même "les scientifiques sont des ânes".

Si ces braves gens avaient jeté un simple coup d'œil sur les cartes météo de l'Europe, ils auraient pu voir que pendant que la France était au frais, il faisait au nord du Cercle Polaire (oui, au nord du Cercle Polaire !) la température incroyable, jamais observée par les glaciologues dans leurs carottages remontant jusqu'à 800 000 ans, de + 30 degrés.

Méduses : les eaux superficielles de notre littoral méditerranéen sont refroidies par la durée et la fréquence anormales des épisodes de mistral et tramontane. Hier, la surface de la mer à 18 degrés seulement au Cap Croisette au lieu de 22-24 degrés.
Autre "preuve" du fait que le réchauffement climatique serait une "arnaque" !
Eh bien non, car par inertie thermique les eaux profondes ont conservé l'augmentation de température stockée depuis une trentaine d'années.
Et les méduses dont la reproduction est ainsi dopée, sont arrivées pendant toute la saison froide par petits bancs. Ce qui est une extraordinaire nouveauté depuis une dizaine d'années.

En effet, l' "année des méduses" c'était classiquement une fois tous les 8 à 10 ans, et jamais pendant la saison froide. Maintenant on en est à attendre l'année sans méduses.

( Au réchauffement des eaux profondes s'ajoute le massacre des prédateurs naturels de la méduse, dauphins et surtout tortues marines).


_________________
(Christian 13 dans les débuts du forum)

4 Re: Le topic du réchauffement climatique le Jeu 4 Juil 2013 - 14:37

FredS

avatar
Autres exemples du réchauffement climatique avec les oiseaux.

Les Cigognes (2 espèces) et les Grues cendrées hivernaient dans le Sud de l'Espagne et l'Afrique du Nord. Aujourd'hui (depuis le milieu des années 2000 en gros) il est de plus en fréquent de croiser des Cigognes et des Grues dans nos régions (Camargue principalement). Elles limitent donc leur descente vers le Sud lors de la mauvaise saison.

Le Guêpier d'Europe était jusqu'aux années 90 limité au pourtour méditerranéen. De nos jours, la population de Guêpiers diminue en Provence mais en revanche, cet oiseau devient de plus en fréquent dans le centre de la France (Nevers) jusqu'en Bretagne. On constate un déplacement vers le Nord de cet espèce.

Ce sont 2 exemples parmi d'autres...

Fred des Oiseaux.


_________________
Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Et il y a toujours mon blog... jaiencorerevedailes

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum